Les Roches Blanches

Demeure de Sanguinela de la Roche Blanche
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie

Aller en bas 
AuteurMessage
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Dim 19 Avr - 7:00

Alors que son coche venait tout juste de quitter le château Ducal, la Baronne d’Aime céda à une envie qu’elle refoulait depuis bien longtemps : se promener au sein de la Chancellerie savoyarde. Son retour en Savoie et à la vie publique avait réveillé en elle nombre de souvenirs ayant trait à la diplomatie.

Lorsqu’elle avait quitté son poste d’alors, c’était une grande partie de sa vie qu’elle avait décidé de tourner. Et pourtant, après toutes ces années, l’amour de la diplomatie et de ce lieu n’avait pas faiblit. Aussi, lorsqu’il lui arrivait de tomber sur un de ses anciens dossiers mal rangés ou sur la missive d’un diplomate, l’envie de retourner dans la grande bâtisse qu’elle avait vu naitre de ses mains et de son esprit se réveillait soudainement. Sans compter les fois où elle passait devant les imposantes grilles... Mais la raison s’était toujours trouvée plus forte que l’envie. Après tout, son temps était passé ! Qu’avait-elle donc à y faire ? Les diplomates ou même le personnel qu’elle y avait connu devait s’être envolé vers d’autres horizons. Seuls quelques meubles ou parchemins devaient subsister de son temps...

Cependant, en cette après-midi d’avril, elle céda. Pourquoi cela ? C’est un mystère ! L’envie devait être plus forte qu’à l’accoutumé ou bien ce devait être la raison qui était moins présente... Mais peu importe la raison, le fait est que le coche aux armes des Roches Blanches passa sans aucunes difficultés les grilles de la Chancellerie savoyarde. Quelques instants plus tard, Sanguinela se trouvait seule sur les marches qui menaient aux imposantes portes. Tout était semblable à ses souvenirs, la blancheur des pierres, la beauté du bâtiment, son imposante façade, l’immensité de son parc... Un sentiment de fierté l’envahit. Tout cela, c’était elle qui l’avait pensé, décoré, aménagé... Ses pensées furent interrompues par l’arrivée non d’un page mais d’un des intendants de la bâtisse. Intendant qui était entré à la Chancellerie bien avant elle...


Votre Excell... Euh... Je veux dire... Dame Sanguinela... Baronne... C’est une joie et un plaisir de vous voir à nouveau parmi nous ! Si vous nous aviez prévenus de votre visite, j’aurai pris des dispositions. Les sols auraient été briqués, la Chancellerie rangée de fond en comble, les cuisines seraient en pleines effervescences et surtout, la Chancelier serait venu vous accueillir lui-même ! Je suis confus, vraiment ! Je vais aller le prévenir de ce pas...

Sanguinela ne pu s’empêcher de sourire en entendant le vieil homme...

Ne vous inquiétez pas pour tout cela. Ce n’est pas nécessaire. Je ne suis qu’une simple savoyarde après tout et cette visite n’a rien d’officielle. D’ailleurs, j’aimerais que le Chancelier n’en sache rien, du moins pour le moment. J’aimerais me promener tranquillement dans le bâtiment et dans la parc. Seulement pour...

Pour vous remémorer les instants passés?

Oui, c’est exactement cela !

Dans ce cas, vous pouvez compter sur moi Excellence. Je ne dirais rien.


Pour tout remerciement Sanguinela adressa un regard radieux et plein de reconnaissance à l’intendant qui ne tarda pas à retourner à ses taches.

L’ancienne Chancelière débuta sa visite par le grand salon. Les meubles, les boiseries, les rideaux, rien n’avaient changés ! Tout était resté à l’identique. Elle se rappela les nombreux diplomates qu’elle avait accueillit. Les bons comme les mauvais... Certains l’avaient marqué par leur manque de rigueur, de respect ou de conscience. D’autres l’avaient marqué par leur talent, leur amour de la diplomatie et de leur pays, leur dévotion, leur délicatesse. C’est de ceux là dont elle se souvenait le mieux. A de nombreuses reprises, elle n’avait pas été à la hauteur de ces personnes. Tardant à répondre, repoussant des discussions, envoyant un émissaire à sa place... Mais dans l’ensemble, elle n’avait pas à rougir de son parcours. Des noms lui revenaient : Dame Bradbury, Messire Thommus, le Signore Baudolino, Dame Themis, Dame Espoire, Messire Alynerion, Messire Theognis, Dame ElainedeTroy, Messire Rougail, Dame Kiboki, Messire Godvador et bien entendu Tangarius...

Toute à ses pensées, Sanguinela vagabonda discrètement et lentement dans les couloirs de ce haut lieu de la diplomatie savoyarde. Chaque pièce, chaque meuble lui rappelait à elle des souvenirs enfouis. Des images d’interminables discussions, de négociations houleuses, de signatures de traités, de bal, de nuit interminables à travailler, d’effrayant aller-retour entre son bureau et la salle du Conseil, de colères ou de joies. Sans oublier les bals et les réceptions ! Après de long instant passé à l’intérieur, la jeune femme décida de se rendre dans le parc. Là, elle n’avait pas besoin de regarder. Seules les odeurs lui suffisaient. En cette chaude après-midi de printemps, chaque fleur, chaque buisson, chaque arbre se rappelait à elle en diffusant dans l’air sa senteur. Encore un peu et ça lui donnerait presque envie de reprendre du service.

D’ailleurs, elle tenait peut-être la raison de cette étrange visite... Assise sur un ban, à l’ombre d’un grand pin, Sanguinela continua ses tergiversations. Faisant fi des convenances ou du temps qui passe, elle se trouvait hors du temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:36

Neottie - Duchesse de Luserne

- Je peux vous déranger ?

Neottie se promenait dans le jardin, elle aimait s'y promener quand elle venait à la Chancellerie. Ces derniers temps, elle n'avait pas eu le loisir de flâner dans les jardins. Enfin elle n'était plus duchesse régnante, elle avait adoré travailler pour la Savoie et n'avait pas eu le temps de finir ce qu'elle avait entrepris mais sa grossesse lui prenait toute son énergie. Une fatigue qui l'empêchait d'avoir du tonus, elle ne s'était pas représentée, elle savait que la Savoie méritait un duc en pleine forme avec un caractère stable qui puisse prendre les bonnes décisions. Elle était certaine de ne plus pouvoir remplir ces conditions, c'est pour cela qu'elle avait renoncé à se représenter.
Elle n'était pas si surprise de voir la Baronne d'Aime dans ses jardins. C'était son chez elle, cette chancellerie, elle l'avait construite. Elle lui avait donner une âme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:37

Une voix féminine sortit Sanguinela de ses pensées. Ouvrant les yeux, elle eut la surprise de se retrouver face à la Duchesse de Luserne. Elle qui pensait passer inaperçue ! Mais la présence de la jeune femme ne l’importunait guère, au contraire. C’est donc tout naturellement qu’elle lui répondit.

Bien entendu ! C’est même avec plaisir que je me laisse déranger.

Jamais encore, les deux femmes n’avaient eu l’occasion de se rencontrer dans un cadre aussi libre que celui-ci. La rigueur du protocole et les discussions houleuses du Ban ne créent pas d’instants véritablement propices à l’ouverture vers autrui. Cette ambiance fort peu agréable ne permettait en rien de se faire une idée de la véritable valeur des personnes et était d’ailleurs responsable de nombre de quiproquos. Cependant, Sanguinela avait la certitude qu’elle partageait au moins deux choses importantes avec la Duchesse: l’amour de la Savoie et leur force de caractère. C’était déjà un bon début ! Observant la jeune femme, elle se rendit compte de l’arrondi de son ventre et ajouta en souriant...

D’autant plus que dans votre état rester debout trop longtemps n’est pas conseillé ! Je ne voudrais pas m’attirer les foudres de votre époux... Ni les vôtres d’ailleurs ! Bien que s’eut été fait pas une fois déjà.

Tout en lui faisant de la place, elle continua...

Notre Duc enfin désigné, vous avez donc retrouvé votre liberté. Je suppose que cela doit vous soulager. Vous allez pouvoir prendre un peu de repos. Même si je sais d’expérience qu’il n’est pas facile de quitter son poste.

La preuve en est qu’après toutes ces années, on me surprend encore à flâner dans le parc de la Chancellerie ! Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé de m’en détacher, mais je n’y arrive pas, j’y reviens toujours...

Mais je dois avouer que je ne m’attendais pas à vous trouver ici ! Rendez-vous visite à un diplomate ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:39

Neottie - Duchesse de Luserne

Neottie rit à la boutade de la baronne à propose de leur dispute, elle vint s'assoir à coté d'elle.

- Oui je retrouve ma liberté. Enfin... Je devenais exécrable, je le sentais ! Depuis quelque temps je suis soupe au lait. Admettez que cela n'est pas sérieux pour un dirigeant qui doit se montrer conciliant et ferme. j'avais plutôt envie de mordre !

Elle rit encore.

- Oui il n'est pas aisé de quitter son poste surtout le votre avec tout le travail que vous aviez abattu pour construire cette chancellerie. Je me souviens quand je passais dans le coin, je vous voyais avec le maitre d'œuvre superviser les travaux. Quand j'ai été élue si vous aviez été là, je vous aurais proposé de revenir.

La duchesse de Luserne fit un large signe de la main montrant le jardin

- Il est magnifique ce jardin, n'est-ce pas ? il n'a rien à envié à celui du château.
Je suis ambassadrice auprès du Poitou, je l'étais avant d'être régnante et je n'ai pas quitté le poste. Il faut dire que je ne croule pas sous le travail. Je n'ai vu le chancelier du Poitou qu' une seule fois. Juste à l'ouverture de mon bureau puis depuis disparu. C'est un duché qui se meurt lentement de ses guerres avec l'Anjou et de son erreur d'avoir attaqué la suite royale quand elle est passée par chez eux à cause encore de leur haine envers l'Anjou. Ils n'ont pu se resoudre à laisser passer l'ancien duc d'Anjou Tithieu sur leurs terres. La haine est toujours mauvaise conseillère. Bien sur j'ai appris tout cela de mes contacts et non de façon officielle. Je vais me pencher un peu plus sur l'officiel si je trouve une personne à qui parler. Mon alter ego Sonate semble aussi volatilisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:40

Sanguinela sourit. Le temps où ce genre de considérations lui occupait l’esprit, ne lui semblait pas si lointain...

Le Poitou a fait de biens mauvais choix. La raison devrait toujours primer sur la rancune ou la haine. Malheureusement, les dirigeants de nombre de provinces l’oubli. C’est par leurs faiblesses qu’ils mènent le peuple à la misère et au désarroi. La situation poitevine est d’autant plus regrettable qu’il y a peu de temps encore ce Comté se portait bien.

Quant au manque de présence de son Chancelier, cela ne m’étonne guère. La diplomatie d’une province n’est rien de plus que le reflet de sa santé et de sa vie politique. D’autant plus, que nous ne devons pas être une de leur priorité. Toute fois le fait d’avoir perdu un Chancelier tel que Messire Stannis les a beaucoup handicapés.

Mais vous avez raison d’insister. Il est parfois salutaire de se rappeler aux bons souvenirs de ses homologues... Cependant, avez-vous pensé à prendre en charge une autre Ambassade ? Le lyonnais-dauphiné semble libre. Cela vous changerait du Poitou et rendrait grand service à la Savoie. D’autant plus qu’une telle Ambassade ne peut être confiée qu’à une personne d’expérience. Enfin je m’emballe un peu ! Il ne m’appartient pas de prendre une telle décision, mais je pense sincèrement que vous devriez y songer.


La curiosité était un vilain défaut, elle le savait. Mais là encore, il lui était difficile de s’en défaire, sil bien qu’après une courte pause, elle reprit...

Oserais-je vous demander quels sont vos projets pour les semaines à venir ? Je sais par expérience que l’arrivée prochaine d’un enfant est une chose prenante. Toute fois, avez-vous songé à briguer une autre charge ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:41

Neottie - Duchesse de Luserne

Neottie s'alanguit un peu sur le banc, la brise était si douce et parler avec une personne qui pouvait la comprendre sans qu'elle soit obligée de surveiller chacun de ses mots lui faisait du bien. Cela faisait combien de temps qu'elle n'avait pas eu ce genre de conversation ? Où personne ne lui demandait rien ? Où aucun reproche ne lui était fait ? Elle sourit.

- Le Lyonnais-Dauphiné ? pourquoi pas ! je n'y ai jamais pensé en fait. Et puis m'occuper d'une deuxième ambassade ? pourquoi pas ! le lyonnais n'est pas si loin beaucoup plus près que le Poitou en tout cas.

Elle croisa ses jambes et regretta de n'avoir pas un verre de jus ou de liqueur dans la main, Neottie était encore plus assoiffée qu'à l'ordinaire depuis son début de grossesse.

- Des projets ? pour l'instant aucun. Je voulais m'investir dans l'Empire mais... pour l'instant je ne me sens pas la force de subir et supporter toute la pression que le poste engendre. Tant pis, je suis sure que j'aurais pu y faire des choses bien. Je ne suis pas du genre à me vanter, je serais plutôt du genre pas être sure de moi en général mais quand je vois ce qui est, il serait pas difficile de faire mieux.

La duchesse de Luserne fixa un joli lys blanc qui s'épanouissait. Elle était encore hésitante, elle savait qu'elle regretterait de ne pas prendre ce poste mais elle n'était pas sur pour l'instant de pouvoir l'assumer, dans un mois oui, mais là c'était trop tôt pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:42

L’instant était des plus agréables. Le mois d’avril touchait à peine à sa fin et les arbres ployaient déjà sous leurs lourds feuillages. Quant aux fleurs, elles dégageaient un parfum des plus délicats. Mais plus que le paysage qui l’entourait, l’absence de protocole, l’oubli des convenances et la compagnie de la Duchesse, la ravissait. Ces instants étaient trop rares à son goût.

Cependant, au mot « Empire » Sanguinela ne pu retenir une grimace.


Je pense que ma position vis-à-vis de l’Empire est de notoriété publique. Je suis loin d’être une grande partisane. Bien au contraire ! J’ai même quelques penchants indépendantistes. Mais si vous pensez que c’est là votre place, le moment que vous jugerez juste sera le bon. Rien ne sert de s’investir si l’on ne se sent pas encore prêt. Et les hautes autorités seraient bien mal inspirées en vous refusant l’accès aux institutions impériales.

Se rendant compte que cela faisait un bon moment qu’elle accaparait la Duchesse, elle ajouta...

Mais je parle et je ne m’arrête plus ! Vous devez très certainement avoir à faire ailleurs... A moins qu’un rafraichissement ne vous fasse plaisir... Que diriez-vous de nous diriger vers le Château ? Je suis certaine que les domestiques auraient à cœur de nous servir de petites douceurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:43

Neottie - Duchesse de Luserne

Neottie sourit

- En effet je comprends votre position, avec ce que j'ai vu de l'Empire, cela inspirerait plus à vouloir être indépendant qu'autre chose. Mais comme on a pas le choix, autant en faire quelque chose d'intéressant pour tous. Mais je pense que je ne me présenterais pas. Je vais faire une longue retraite bientôt, il serait malhonnête de prendre le poste pour le laisser peu après. Juste pour le réserver. Ce n'est pas mon genre.

Elle soupira longuement. Puis elle sourit

- Oh je n'ai rien à faire de plus, je savoure mes vacances. Et boire quelque chose me fera le plus grand bien. Je vous suis ! Allons savourer les douceurs de ce si bel endroit.

Neottie appréciait de n'avoir plus de responsabilités. Bien sur connaissant la dame, elle en aurait vite assez de ses vacances mais pour l'instant elle les appréciait et être en agréable compagnie dans un jardin enchanteur ne faisait que renforcer son plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   Sam 25 Avr - 1:44

Roi-Lezard

Pendant ce temps là dans le très impénétrable bureau du chancelier...

Le page essoufflé avait finalement terminé sa course en pénétrant non sans quelque fracas dans le bureau le plus haut perché de l'édifice de la chancellerie, troublant la sainte quiétude de l'antre de Raoul. C'est balbutiant qu'il annonça du peu de voix qui lui resta après ce petit marathon, à un messire Lezard jusqu'alors méditatif, la présence dans les jardins de la célèbre Baronne d'Aime, Sanguinela. Importante visite, que la venue d'une telle dame qui occupait par le passé le bureau en question, celui où il aimait à se prélasser depuis certains temps entre deux rendez vous, et qui avait fait honneur à la cause humaniste lors des dernières élections. C'est d'un geste paternaliste que son excellence Raoul excusa l'humble serviteur et le congédia d'un sourire. Il se leva après avoir finit d'apprécier son digestif, jetant un regard par la fenêtre qui donnait sur les étendues vertes. Il y apperçut en effet deux sillhouettes à la grâce féminine se déplaçant de leur rythme paisible à travers le vaste parc.

Il prit son mantel, quelques effets dont la vanité n'était plus à démontrer et descendit dans le parc, d'un pas sur, sifflottant et faisant tournoyer joyeusement sa canne le long du chemin le menant à leur rencontre. Arrivé à vue, il reconnut aisément la seconde dame qui n'était autre que la duchesse fraîchement en retraite, Neottie. Lezard s'inclina avec respect avant d'embrasser les douces mains de ces dames pour les accueillir avec les égards dus à leurs rangs.



"Mes dames, le bonjour, j'éspère que le parc vous fut agréable en cette journée de printemps bourgeonnant... Dame Sanguinela que nous vaut le plaisir d'une visite ? Le travail vous manquerait il ?"

Il souriait en prononçant ces derniers mots, ils étaient prononçés avec humour, mais son instinct lui murmurait que les gênes de la diplomatie ne pouvaient sans doute être bien longtemps refoulés.

"Accepteriez vous de prendre un verre à la taverne diplomatique en ma compagnie ? Il semblerait que les ambassadeurs ne soient point grand buveurs parmi la nouvelle génération, la taverne est abandonnée..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite impromptue ou ce qui aurait pu être le retour triomphal de Sanguinela à la Chancellerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» visite de la cathédrale
» Visite sur le pont-levis
» Visite du général De Gaulle à Bruxelles (libération)
» Visite de courtoisie (ou quelques questions posées...)
» Visite non-officiel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Roches Blanches :: L'Aile Est :: La Bibliothèque :: Nouvelles, contes et légendes des Roches Blanches-
Sauter vers: