Les Roches Blanches

Demeure de Sanguinela de la Roche Blanche
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir

Aller en bas 
AuteurMessage
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:39

Branatole


Branatole dormait d’un sommeil profond dans la chambre mise à sa disposition pas LaDameDeCaro. Elle pouvait enfin s’y reposait des difficulté qu’elle venait de vivre depuis trois mois : son voyage entre la Savoie et les Flandres, sa dispute et sa séparation avec Guerlan puis son voyage jusque dans l’Artois.

Il est vrai que sa grossesse ne l’avait pas aidée à surmonter toutes ses difficultés.

Alors qu’elle rentrait dans son huitième mois, LDDC l’avait emménagé de force chez elle, arguant que le ventre de la jeune femme commençait à descendre … Brana n’avait pas trop comprit ce que cela signifiait mais avait baissé les bras devant la force de persuasion de Caro

La journée s’annonçait reluisante, la neige reflétant la lumière du soleil et l’âtre de la cheminé finissant de diffuser sa chaleur.
Soudain, ses deux yeux s’ouvrirent … elle avait rêver être au latrines en train de se soulager. La dernière fois qu’elle avait fait ce rêve, elle était âgée de 5ans et sa mère adoptive n’avait pas trop aimée rester au lavoir pour nettoyer ses dégâts

Elle fini de se réveillé complètement en sentant des douleurs dans son bas-ventre. Y portant sa main afin d’essayer de se masser dans le but de calmer ses douleurs, Branatole sentit une moiteur dans les draps. Intriguée, elle avança sa main jusqu’à son entrejambe : elle était encore luisante de liquide.
La dernière personne qu’elle avait vu avoir des pertes et des douleurs avant d’être arrivée à terme était Alyssonn lors de sa fausse couche.

Soudain, elle prit conscience du problème et s’affola. Ce qui n’eut d’autre effet que déclencher une nouvelle série de contractions et de douleurs


Ca …. Ca … CAROOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!!!

Branatole venait de pousser un cri à en réveiller toute la maisonnée. Ce qui était alors bien le cadet de ses soucis …elle ne voulait pas perdre son enfant …elle ne voulait plus être enceinte. Et malgré ce que pouvait dire Caro sur la descente de son ventre et l’accouchement avant terme, la jeune femme reste persuadée qu’il n’était pas possible de mettre au monde avant la date prévue.

Branatole ne vit pas Caro rentrée, elle ne vit qu’une personne floutée par ses larmes de douleurs. Seul la voie de celle-ci lui permettait de la savoir présente


Je ne sais pas ce qui ce passe … HARRRRR ….aide moi …. ARGGGG … je ne veux pas le perdre … HUMGNNNN … pas maintenant !!!

Profitant d’un moment de répit, Brana souleva son édredon pour vérifier ce qu’elle avançait, si c’était vrai, les draps devraient être rouge. Mais au moment où elle relevait son buste, une nouvelle série de douleurs vint lui tirailler le bassin. Elle se rallongea aussitôt en poussant un cri.

HAAAAAAAA… fait … quelque … chose … je … t’en… pris

Branatole cherchait à retenir ses cris et sa douleur entre chaque parole, mais elle avait de plus en plus de mal à le faire.


Dernière édition par Sanguinela le Dim 24 Aoû - 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:39

Ladamedecaro



LDDC entra dans la chambre de branatole dès son appel .. bénissant le ciel d avoir obligé cette derniere à s installer chez elle . les connaissances de Branatole en matiere d accouchement equivalait 0 ....

Elle s empressa de rassurer la future maman ... tout etait normal lors d un accouchement

Jules l'ancien majordhomme de la famille KroNenBourg et son épouse Blanche la nourrice des enfants KNB se tenaient pres à aider leur maitresse pour cette naissance prématurée .
Lddc fit préparer un feu , de l eau , des linges et le berceau des enfants KNB . Jules s occupa de tout cela , pendant que Blanche aidait LDDC à s'occuper de Branatole . Il fallait tenir l enfant qui allait arriver au chaud ....
le temps passait doucement , ponctuait par les contractions de Branatoles , ses gémissants et ses jurons bien senties ( d ailleurs à cette occasion LDDC en apprit de nouveaux .... Branatole ne manquant pas d'imagination en terme de juron .... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:40

Branatole


Branatole n'en pouvait plus, elle avait l'impression que cella faisait des heures qu'elle etait ainsi ... et malgrès les remarques encourageante de Caro, le jeune femme etait de plus en plus erintée par l'accouchement !

Chaque nouvelle contraction lui décrochant une nouvelle série de jurons et d'insultes pour chaque personne présente ou non.


Sal.... de mari !! Il etait là pour le fair mais plus personne pour la naissance ! HUMGNNNNNNNNNNNNN

C'est trop douloureux, je vais mouriiiiiiiiirrrrr !!!!!!


Branatole empoigne la premiere main qu'elle trouve et la serre en s'en faire blanchir les phalanges

Nom de dieu de bazzard à la plouc !

HARRRRRRRRRRRRR


Si je tiens celui qui m'a fait ca, il va ... HUMGNNNNNNNNNNN

HARGG, espece d'enfore poisseuse !

PFFF PFFF PFFFF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:41

Ladamedecaro



Lddc souriait en écoutant Branatole , lui epongeant le front , l encourageant , vérifiant régulierement que le bébé descendait .

Quand le moment fut venu ... elle installa Branatole sur la chaise d acouchement , avec l aide de Blanche
et s adressa à elle :


" Bon maintenant ecoute moi ....arrete de jurer comme un charetier , tout le village doit t entendre ..... ceci est un siège de naissance , tu vas t y installer et te tenir aux accoudoirs .. cela t aidera à pousser ... le moment est presque venu ... prête ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:41

Branatole


Oui, tout ce que tu veux pourvu que ca s'arrette !

Brana encastra ses mains dans les accoudoirs, s'appretant à les serrer tant qu'il faudrait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:42

Ladamedecaro



Lddc éclata de rire

" Ohhh je savoure ce moment .... Une Branatole qui obeit ..... "

devant les yeux furibonds de son amie , elle retient son fou rire et quand Branatole fut prete lui dit

[b]"Tu attends la contraction tu bloques ta respiration et tu pousses comme si tu allais à la celle ....... Maintenant .... pousses pousses de toutes tes forces ... allez tu dois le faire sortir ce bébé ...stop ... respire .. et à la prochaine tu recommences ... allez courage c est bientot finit "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:43

Branatole


Brana etait de plus en plus furieuse ... non seullement elle devait obéir, mais en plus son amie se moquait d'elle.

Elle n'eut pas le temps de tergiverser dessus, une nième contraction etant arrivée. Elle poussa de toute ses forces, son visages devenant rouge à force d'effirt. Quand la contraction disparut, elle poussa un profond soupir, essayant de chercher un peu d'air entre chaque respiration haletante.

Puis vint l'ultime contraction, la libératrice donnant vie à un nouvel humain.


HAAAAAAAAAAAAAAAA

Sentant que c'etait fini, Brana laissa tomber sa tête contre le dossier de la chaise, heureuse d'en avoi fini. Elle allait enfin pouvoir se reposer de ses efforts.
Elle chercha Caro du regard, impatiente de savoir si elle avait une petite fille ou un petit garcons.... et surtout impatiente d'enfin rencontrer celui ou celle qui la faiseait souffrir depuis 8mois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:44

Ladamedecaro


Avec l aide de Blanche lddc aida le bébé a sortir , puis lui coupa le cordon . Blanche lui tendit un linge fraichement repassé et elle y deposa vite la petite creature qui hurlait à plein poumon

" Comme sa maman " murmura t elle

elles la couvrirent rapidement afi nd eviter que le bb prenne froid .. malgrés la chaleur de la piéce entretenue par le feu .

Lddc prit l enfant dans ses bras et s approcha de Branatole en souriant


" Tu as une petite fille , une merveilleuse petite fille , en bonne santé et deja aussi raleuse que sa maman ... " en souriant elle deposa le nourisson sur la poitrine de brana .

" Tiens la au chaud contre toi , dans tes bras . Reposez vous , si elle cherche le sein on lui donnera ... au faite elle s appelle comment cette petite merveille ? "

Tout en discutant avec branatole LDDC s occupait de la délivrance .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:44

Edelle_KNB


La petite Edelle arriva, les yeux encore pleins de sommeil et tennant Diego par la main. Elle tenta de rentré dans la pièce malgrès les interdictions faites par les grandes personnes autour d'elle.

Voyant qu'elle ne pouvait pas y entrer plus, elle appella sa maman


Maman ??? Quesqu'il ce passe ?? on entend quelqu'un crier dans toute la maison, comme quand on egorge le cochon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:45

Branatole


Branatole laissa le nourrisson prendre connaissance du corps de sa maman. Elle la regarda, émue et fière de son premier enfant ... et surement du seul.

Branatole ne se lassa pas de regarder sa fille, quesqu'elle etait belle ... on y retrouvait les oreilles et le front de son père ... mais elle avait gardé les yeux de Brana.


Bonjour mon ange, bienvenue à la vie

La jeune femme fini par entendre les question de Caro, et dit dans un murmure fatigué

Maëlis ... elle s'appelle Maëlis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanguinela

avatar

Messages : 137
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   Dim 24 Aoû - 22:46

Ladamedecaro



LDDC reprit la petite Maëlis dans ses bras et la déposa dans le berceau .
Elle finit par faire une toilette compléte à Branatole et la recoucha dans le lit .
Avant d ouvrir la porte elle verifia que rien ne trainait et sortit de la piéce annoncer la nouvelle à la maisonnée , laissant Brantole et Maëlis sous la surveillance de Blanche .

En ouvrant la porte elle tomba nez à nez avec sa fille et Diego .


" Chut , leur dit elle , Branatole dort maintenant . Elle a eu son bébé cette nuit ... tu vas etre contente Edelle c est une petite fille . Diégo va venir embrasser sa maman qui dort et aprés vous retournez au lit . Tu verras le bébé plus tart ma puce ... retourne te coucher "

Lddc rentra dans la pièce avec Diègo dans ses bras . ce dernier embrassa Branatole et regarda sa petite soeur avec des yeux surpris .

" Allez maintenant tout le monde retourne se coucher "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le jour où Maelis décida de pointer le bout de son nez ou la preuve qu'enfanter est le meilleur moyen de souffrir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boulet un jour, boulet toujours ? :O
» Séjour dans le Piémont: des idées?
» morceau du jour
» Arrêté du Jour de Marché
» Dicton du jour !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Roches Blanches :: L'Aile Est :: La Bibliothèque :: Nouvelles, contes et légendes des Roches Blanches-
Sauter vers: